Débat public sur EuropaCity : venez dire non à ce projet les 23 et 26 mai à Paris et le 30 mai à Saint-Denis !
Notre Saclay des Landes ! Une cabane sur le plateau de Saclay
Domaine de Grignon : un patrimoine agricole et historique très menacé, conséquence supplémentaire du projet de « cluster » sur le plateau de Saclay

Grand Paris

Grand Paris, grand projet inutile et nocif

Depuis 2010 le Grand Paris avance, grand projet de métropolisation, qui concentre les richesses dans la zone dense de l’Ile de France et dans 8 pôles de compétitivité, pour mettre en concurrence les territoires, au profit de la compétition internationale, au motif qu’il faut renforcer l’attractivité de l’Ile de France, qui est … la région la plus riche d’Europe. Alors faut-il continuer de faire encore enfler l’Ile de France ?

Les fausses promesses d’emplois, de transports, de logements accompagnent le discours de l’Etat et des élus.

Mais la réalité du Grand Paris, c’est l’opération Paris-Saclay, concentration d’organismes de recherche, d’entreprises et d’un métro sur les terres agricoles à Saclay, c’est un projet de centre commercial de luxe avec piste de ski sur les terres agricoles à Gonesse, c’est la construction de 5500 appartements et cottages avec lagon extérieur chauffé sur des espaces naturels et agricoles en Seine et Marne, c’est la gentrification des quartiers populaires dans Paris et en petite couronne (cf Ivry Confluences), c’est la débauche de projets de prestige et d’opérations immobilières et commerciales qui voient le jour : une piste de ski à Elancourt dans les Yvelines, un projet de zone commerciale sur des terres agricoles à Montesson, la reconstruction de l’’usine d’incinération d’ Ivry –Paris XIII, le bétonnage du parc de la Courneuve, la construction de centaines de milliers de m² de bureaux supplémentaires et inutiles à la Défense, les projets d’infrastructures routières et portuaires de Seine Aval, etc. Et au fil des mois les nouveaux projets fleurissent : la vente d’une partie du domaine public d’AgroParisTech à un club de football à Grignon, dans les Yvelines, la destruction d’une ferme urbaine à Colombes, l’urbanisation de l’espace boisé du bois Grignon à Orly, la destruction de zones agricoles à Rambouillet au profit d’un espace commercial dédié à l’auto … etc.

Projets le plus souvent démesurés, destructeurs de terres agricoles et d’espaces naturels, complètement dépassés au regard de leur empreinte écologique,, qui avancent dans l’opacité sans information réelle des habitants sur les conséquences environnementales, économiques, sociales, en particulier l’accroissement des inégalités entre une zone dense toujours plus riche et des banlieues réserves de main d’œuvre.

Saturation, fuite en avant, toujours plus, jusqu’où ira la démesure du Grand Paris ? Face à ces projets qui ne répondent en rien aux besoins et aux aspirations des habitants,, sortons de la désinformation et du silence.

La COSTIF depuis 2012 se mobilise contre le Grand Paris et ses projets destructeurs par des réunions publiques, l’organisation d’évènements, la présence dans les mobilisations collectives (en particulier à notre Dame des Landes) etc. Une liste de discussion permet d’échanger les nouvelles info, vous pouvez vous y inscrire (voir en page d’accueil du site), car du nord au sud de l’Ile de France, il faut se battre ensemble contre ces projets pour les faire reculer !