Communiqué sur la candidature du Plateau de Saclay à l’Exposition Universelle 2025

Communiqué de presse concernant la candidature du Plateau de Saclay à l’exposition universelle 2025.

La décision du « Groupement d’intérêt public » pour le choix du site francilien retenu en vue de la candidature de la France à l’exposition universelle 2025 est attendue pour le 26 juin.

Les collectifs citoyens, dont Urgence-Saclay, veulent informer le public et la presse que le projet d’exposition universelle 2025 sur le Plateau de Saclay (envisagé dans le quartier de Corbeville, dont l’aménagement n’est encore qu’en phase de concertation publique, avec de nombreuses inconnues et incertitudes juridiques liées à des procédures en cours d’instruction) ne fait pas l’unanimité parmi les populations du nord de l’Essonne.

Les élus locaux favorables au projet, dont plusieurs maires aux commandes des collectivités territoriales, demandent le soutien des habitants. Pour cela, ils ont lancé une campagne de communication très appuyée, à l’aide de pages dans les journaux municipaux et communautaires, d’affiches dans les abribus, de grands panneaux muraux dans les mairies et de campagnes de mailing invasives dans les établissements de la région. Pourtant, malgré l’ampleur des moyens mobilisés, il semble que le support des populations soit resté modeste.

Ainsi le site officiel n’est en mesure que d’afficher 1900 soutiens (au 15 juin, voir http://paris-saclay2025.fr/les-soutiens/) quand une simple pétition citoyenne contre les projets d’exposition universelle 2025 sur les terres agricoles proches de Paris a déjà reçu 4500 signatures (outre le Plateau de Saclay, l’autre site agricole menacé est le Triangle de Gonesse. Voir la pétition :
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/nonalexpositionuniversellesurlester-1407.html)

Les raisons de s’opposer à ce que ce projet représente sont les suivantes : confiscation supplémentaire de 100 hectares de terres agricoles très fertiles parmi les plus proches de Paris (en plus des 400 ha déjà confisqués par le cluster Paris-Saclay), nouvelle fuite en avant dans l’artificialisation des sols, création d’un nouveau point d’affluence (chiffres officiels : 40 à 60 millions de visiteurs sur une période de 6 mois) en région proche Paris qui entraînera aussi son surplus de circulation automobiles et camions (alors que la France a reçu en février 2017 un dernier avertissement avant sanction par la Commission européenne pour ses taux élevés de pollution en région parisienne). Il est important de noter que ces chiffres officiels, ainsi que le dossier détaillé de candidature, ne sont pas connus du public qui est sollicité pour apporter son soutien.

En conclusion, malgré les promesses mirifiques de gain économique (23 milliards d’euros de retombées) et d’emplois créés (160 000 !) mis en avant par les promoteurs du projet – mais qui peut croire ces chiffres ? – la qualité de vie des populations proches du plateau de Saclay serait très directement et négativement impactée par cette exposition universelle, et nous exprimons l’intention de nous y opposer par tous les moyens qui seront à notre disposition. Plusieurs courriers dans ce sens ont été envoyés au Bureau International des Expositions.

Urgence-Saclay, regroupement de collectifs citoyens et organisateur du Forum du 1er juin à Paris-Sud : Paris-Saclay, l’envers du décor.
Contact : marc.jachym@free.fr

Les commentaires sont désactivés.